LEGION ETRANGERE

LEGION ETRANGERE

Loisirs - Armée - Légion étrangére
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronologie d'Israël de 1948 à 2009

Aller en bas 
AuteurMessage
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:49

Voici une chronologie d'Israël depuis la création de l'Etat en 1948:

18 février 1947
Londres décide de porter la question de la Palestine devant les Nations-Unies.

29 novembre 1947
L'Assemblée générale de l'ONU adopte à la majorité des deux tiers la résolution 181, qui partage la Palestine en un État juif et un État arabe et place Jérusalem et les Lieux saints "sous régime international".

Décembre 1947
Violences entre Juifs et Arabes sur tout le territoire.

Printemps 1948
Exode de 70 à 80 % des Arabes de Palestine vers les pays arabes voisins, fuyant les violences ou expulsés.

14 mai 1948
Proclamation par David Ben Gourion de la naissance de l’État d’Israël. La Ligue arabe déclare la guerre au nouvel État.

15 mai 1948
Entrée en Palestine des armées de Transjordanie, d’Egypte, et de Syrie, aidées de contingents irakiens et libanais. La première guerre israélo-arabe marque la victoire de l’Etat hébreu. Départ des troupes britanniques.

26 mai 1948
Naissance de Tsahal : fusion des différents groupes sionistes armés.

1er janvier 1949
Jérusalem-Ouest est déclarée officiellement capitale d’Israël.

23 janvier 1949
David Ben Gourion, premier ministre d’un gouvernement de coalition de gauche.

Entre le 24 février et le 20 juillet 1949
Signatures des accords d’armistice à Rhodes entre Israël et ses voisins arabes.
Gaza est sous le contrôle de l’Egypte et la Cisjordanie est annexée ar le royaume de Jordanie (en 1950).

11 mai 1949
Admission d’Israël à l’ONU.

Avril 1950
La Cisjordanie est annexée par la Transjordanie et l’Egypte prend le contrôle de Gaza.

7 juillet 1950
Loi du retour : tout Juif peut immigrer en Israël et y devenir citoyen
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:49

1951
Création du Mossad.

1952

Création de l’Unité antiterroriste 101 dirigée par Ariel Sharon.
Fabrication de la première arme totalement israélienne, le fusil Uzi.

1954
Début de la construction de "Yad Vashem", mémorial de la Déportation et de l’Héroïsme à Jérusalem-Ouest.

29 octobre 1956
Seconde guerre israélo-arabe : Opération israélienne contre l’Egypte dans le Sinaï suivie d’une intervention franco-britannique à Suez, le 31 pour répondre à la nationalisation du Canal de Suez par Nasser.

6 novembre 1956
Cessez-le-feu conclu sous les pressions conjuguées des États-Unis et de l’Union soviétique.

7 mars 1957
Retrait de Tsahal du Sinaï, remplacée par des Casques bleus le long de la frontière israélo-égyptienne.

1959
Fondation par Yasser Arafat, du Mouvement de libération de la Palestine , le Fatah au Koweit.

11 mai 1960
Capture par le Mossad du criminel nazi, Adolf Eichmann à Buenos Aires. Il sera condamné à mort et exécuté le 31 mai.

1963
Levi Eshkol succède à Ben Gourion au poste de premier ministre.

29 mai 1964
Création à Jérusalem de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).
Son premier président est Ahmed Choukeiri.

5 juin 1967

Déclenchement de la Guerre des Six-Jours. L'armée israélienne occupe le Sinaï, le plateau du Golan, la Bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem-est.

27 juin 1967
Annexion de Jérusalem-Est.
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:50

29 août 1967
Le sommet arabe de Khartoum vote les trois "non" à Israël : non à la réconciliation avec Israël, non à la négociation et non à la reconnaissance d’Israël.

22 novembre 1967
Les Nations Unis adoptent la résolution 242. Le droit à l’existence et à la sécurité de l’État d’Israël, mais aussi le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés sont considérés comme les conditions d’une paix durable. Ce qui sera résumé par la formule "la paix contre les territoires".

Février 1969
Golda Meïr devient premier ministre à la mort de Levi Eshkol.

1er-4 février 1969
Cinquième Conseil national palestinien (CNP), Yasser Arafat devient président de l'OLP.

7 août 1970
Cessez le feu israélo-égyptien et fin de la guerre d’usure entre les deux pays.

1-27 septembre 1970
Septembre Noir. Tentative de prise de pouvoir à Amman par les forces palestiniennes. Les affrontements entre l'armée jordanienne et les organisations armées palestiniennes font près de 4 000 morts. Soutien d’Israël à la Jordanie.
L’OLP quitte la Jordanie pour le Liban.

28 septembre 1970
Mort de Nasser. Anouar el-Sadate lui succède.

Juillet 1971
Les derniers combattants palestiniens sont expulsés de Jordanie. La direction de l’OLP s’installe au Liban.

5 septembre 1972
Assassinat de onze athlètes israéliens aux Jeux olympiques de Munich par un commando de l'organisation palestinienne Septembre noir.

6 au 24 octobre 1973
Guerre d’octobre (Guerre du Kippour) déclenchée par les Égyptiens et les Syriens pour reconquérir les territoires occupés par Israël.

22 octobre 1973
Adoption de la résolution 338 du Conseil de sécurité qui demande l’application immédiate de la résolution 242 et l’ouverture de négociations.

26 au 28 novembre 1973
Sommet arabe d’Alger. L’OLP est reconnue comme "seul représentant du peuple palestinien". (La Jordanie s’abstient sur cette résolution).

Juin 1974
Démission de Golda Meïr. Itshak Rabin lui succède.
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:50

22 novembre 1974
Admission de l’OLP au rang d’observateur par l’ONU.

12 au 20 mars 1977
Au cours de la treizième session du Conseil national palestinien, au Caire, les dirigeants de l’OLP acceptent l’idée d’un État palestinien indépendant sur une partie de la Palestine.

17 nai 1977
Election de Menahem Begin au poste de premier ministre.

19 novembre 1977
Visite historique de Anouar El-Sadate à Jérusalem qui réclame le retrait total des territoires occupés par Israël depuis 1967 et le respect du droit à l’autodétermination des Palestiniens en échange de la reconnaissance de l’Etat hébreu.

17 septembre 1978
Signature des accords de Camp David entre Israël et l’Egypte sous l’égide du président américain, Jimmy Carter. Les Israéliens acceptent de restituer le Sinaï à l’Egypte. L’Egypte est exclue de la ligue arabe.

26 mars 1979
Signature à Washington, du traité de paix entre l’Egypte et Israël.

30 juillet 1980
La Knesset proclame Jérusalem capitale unifiée de l’État d’Israël.

1981
Réélection de Menahem Begin.

6 octobre 1981
Assassinat de Anouar el-Sadate au Caire par un commando islamiste.

14 décembre 1981
Adoption par la Knesset de l’annexion du plateau du Golan.

Avril 1982
Démantèlement des implantations israéliennes du Sinaï.

6 juin-Août 1982
Invasion du Liban par l'armée israélienne et siège de Beyrouth. L’opération "Paix en Galilée" vise à chasser l’OLP de Beyrouth.

16-18 septembre 1982
Entrée des Israéliens à Beyrouth-Ouest. Massacres de Palestiniens par des milices chrétiennes dans les camps de Sabra et Chatila, sous les yeux de l’armée israélienne qui laisse faire. Bilan : 800 morts selon la commission d’enquête israélienne et 1500 selon l’OLP. Une commission d’enquête israélienne, au terme de quatre mois de travaux, estimera que "le ministre de la défense porte une responsabilité personnelle". Ariel Sharon démissionne.

15 septembre 1983
Retrait de Begin de la vie politique. Itshak Shamir lui succède.

30 septembre 1983
Début du retrait israélien du Liban.
Israël connaît une grave crise économique.

1984
Shimon Peres, du parti travailliste est le nouveau premier ministre.
Les Juifs d’Ethiopie (Falashas) arrivent en Israël.

1er octobre 1985
Bombardement par l'aviation israélienne du quartier général de l'OLP à Tunis. Bilan : 65 morts.

1986
Itshak Rabin, premier ministre.

9 décembre 1987
Déclenchement, dans la bande de Gaza puis en Cisjordanie de la première Intifada ("Révolte des pierres").

Décembre 1987
Création du Hamas à Gaza.

16 avril 1988
Assassinat du chef militaire de l’OLP Abou Jihad à Tunis par un commando israélien. L’opération est commandée par Ehud Barak.

12-15 novembre 1988
Au cours de sa 19ème session, le Conseil national palestinien proclame la création de l'État de Palestine, reconnaît les résolutions 181, 242 et 338 et réaffirme sa condamnation du terrorisme.

Novembre 1988
Reconduction d’Itshak Shamir au poste de premier ministre (gouvernement d’union nationale).

1989
Immigration des Juifs d’Union Soviétique vers Israël (500 000 entre 1989 et 1992).
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:51

1990
Départ des travaillistes du gouvernement Shamir.

17 janvier - 28 février 1991
Guerre du Golfe. L’Irak tire 39 missiles Scud sur Israël (2 morts)

30 octobre - 3 novembre 1991

Ouverture par les présidents américain et soviétique George Bush et Mikhaïl Gorbatchev de la conférence de paix de Madrid.

3 novembre 1991
Début des négociations bilatérales entre Israël et les délégations Syrienne, Libanaise et Jordano-Palestinienne.

23 juin 1992
Retour des travaillistes au pouvoir après quinze ans de présence du Likoud au pouvoir. Itzhak Rabin, premier ministre.

20 janvier 1993

Début des négociations secrètes d'Oslo entre une délégation palestinienne dirigée par Ahmed Qorei (Abou Ala) et une équipe israélienne conduite par les universitaires Yaïr Hirschfeld et Ron Pundak.

19 août 1993
L’émissaire israélien Uri Savir et le négociateur palestinien Abou Ala signent à Oslo la "Déclaration de principes" sur les arrangements intérimaires d’autonomie.

9 septembre 1993
L’État d’Israël, représenté par le premier ministre Itzkak Rabin et l’OLP, représentée par son président Yasser Arafat, échangent des lettres de reconnaissance mutuelle.

13 septembre 1993
En présence de Itzhak Rabin et de Yasser Arafat, Shimon Peres et Mahmoud Abbas (Abou Mazen) signent solennellement à la Maison Blanche, devant Bill Clinton, la Déclaration de principes. Ce texte est fondé sur un préalable essentiel : la reconnaissance mutuelle entre les deux parties.

25 février 1994
Massacre par Baruch Goldstein, un colon israélien, de Palestiniens en prière au caveau des Patriarches, à Hébron : 29 morts.

4 mai 1994
Signature par Itzhak Rabin et Yasser Arafat de l’Accord du Caire sur les modalités d’application de la déclaration de principes et marque le début de la période d’autonomie fixée à cinq ans.

1er juillet 1994
Retour de Yasser Arafat à Gaza.

26 octobre 1994
Traité de paix israélo-jordanien à Amman.

10 décembre 1994

Yasser Arafat, Itshak Rabin et Shimon Peres reçoivent le Prix Nobel de la Paix.

Fin janvier 1995
A la suite d’un attentat contre des soldats rejoignant leur base après un week-end de permission, le premier ministre Itzhak Rabin décide la mise à l’étude de la construction d’un "obstacle continu" entre Israël et les Palestiniens. Une commission de réflexion est créée sous l’autorité du ministre de la sécurité, Moshe Shachal.

28 septembre 1995
Yasser Arafat et Yitzhak Rabin signent à Washington les accords "Oslo II" sur l'extension de l'autonomie à la Cisjordanie.

4 novembre 1995
Yitzhak Rabin est assassiné à Tel Aviv par un nationaliste religieux extrémiste, Yigal Amir. Shimon Peres lui succède à la tête du gouvernement.

20 janvier 1996
Élections générales en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem-est. Yasser Arafat est élu président de l’Autorité palestinienne.

Février-mars 1996

En représailles à l’assassinat par les services secrets israéliens de Yehia Ayache "l’ingénieur du Hamas", spécialiste de la fabrication des engins explosifs, le Hamas déclenche une campagne d’attentats terroristes qui font plus de 100 morts dans plusieurs villes d’Israël et déstabilisent le gouvernement Pérès.

24 avril 1996

Réuni pour la première fois sur le sol palestinien, à Gaza, le Conseil national
palestinien élimine de sa charte tous les articles niant et contestant le droit à l’existence de l’État d’Israël.

29 mai 1996
Benyamin Netanyahou est élu premier ministre d’Israël, à la tête d’une coalition rassemblant la droite, l’extrême-droite et les religieux.

27-29 septembre 1996
L’ouverture par la municipalité de Jérusalem d’un tunnel en contrebas de l’Esplanade des Mosquées (Mont du Temple) provoque des affrontements très violents. Près de 80 Palestiniens et 15 soldats israéliens sont tués.

17 janvier 1997

L’armée israélienne se retire d’une partie de Hébron.

Juillet 1997
Itzhak Mordechaï, ministre de la défense du gouvernement Netanyahou décide de mettre un terme aux réflexions sur la construction d’un mur, commencées deux ans plus tôt, sur l’ordre de Itzhak Rabin.

1er octobre 1997
Le fondateur du Hamas, cheikh Ahmad Yassine, rentre à Gaza après 9 ans dans une prison israélienne.

23 octobre 1998
Signature par Benyamin Netanyahou et Yasser Arafat de l’accord de Wye River. Israël promet de se retirer dans les trois mois de 13% supplémentaires de la Cisjordanie, en échange d'un engagement de l'Autorité palestinienne à réprimer plus fortement les mouvements terroristes.

19 mai 1999

Élections législatives en Israël. Le candidat travailliste Ehoud Barak l'emporte largement. Il prendra ses fonctions le 7 juillet.

4 septembre 1999
Accord de Charm el-Cheikh entre Yasser Arafat et Ehoud Barak sur l'application de Wye River.

10 septembre 1999
Israël transfère à l’Autorité palestinienne le contrôle administratif de 7% supplémentaires de la Cisjordanie.

11-25 juillet 2000
Négociations de Camp David, entre Yasser Arafat et Ehoud Barak, sous le parrainage de Bill Clinton. Elles se terminent par un échec en raison, notamment d’un désaccord majeur sur Jérusalem.
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:52

28 septembre 2000
Visite d'Ariel Sharon, qui a succédé à Netanyahou à la tête du Likoud, sur l'Esplanade des Mosquées, à Jérusalem. Des affrontements très violents éclatent. Ils gagnent rapidement la Cisjordanie et la Bande de Gaza. Début de la "Deuxième Intifada".

22 octobre 2000
Alors que les affrontements ont fait en moins d’un mois 127 morts du côté Palestinien et 8 du côté Israélien, Ehoud Barak annonce une "pause" sans durée déterminée dans le processus de paix.

Novembre 2000
Le premier ministre israélien Ehoud Barak décide la construction d’une barrière le long d’une partie de la Ligne verte, au nord et au centre de la Cisjordanie, pour empêcher le passage des véhicules.

9 décembre 2000

Ehoud Barak démissionne du poste de premier ministre. Elections anticipées fixées au 6 Février.

18 au 28 janvier 2001
Les négociations israélo-palestiniennes de Taba s’achèvent sans accord.

6 février 2001
Ariel Sharon est élu premier ministre d’Israël avec 62,5 % des voix. Gouvernement d’union nationale avec les travaillistes.

Mai 2001
Le député travailliste Haïm Ramon appelle à la création d’un mouvement en faveur de la "séparation unilatérale" avec les Palestiniens.

1er juin 2001
Un attentat-suicide contre la discothèque Dolphinarium tue 19 jeunes Israéliens à Tel Aviv. Pendant plusieurs mois attentats et frappes militaires israéliennes sur les territoires palestiniens vont se succéder, faisant des dizaines de morts.

Juin 2001

Le premier ministre Ariel Sharon créé une commission de pilotage, présidée par le directeur du Conseil national de sécurité, Uzi Dayan, chargée de mettre sur pied un plan destiné à empêcher les terroristes palestiniens de s’infiltrer en Israël.

27 mars 2002

Dans un hôtel de Netanya, au nord de Tel-Aviv, un attentat suicide, revendiqué par le Hamas, tue 29 clients juifs qui participaient à une réception à l’occasion de la fête de Passover.

28 mars 2002

A Beyrouth, le sommet arabe adopte le plan de paix saoudien qui prévoit "la fin du conflit israélo-arabe" et un "accord avec Israël" en échange du retrait de tous les territoires occupés en 1967.

29 mars 2002

Israël lance en Cisjordanie l’opération "Rempart". Toutes les localités importantes sont réoccupées. A Ramallah, la Mouqata, siège de la présidence de l’Autorité palestinienne est assiégée par les chars israéliens. Les attentats suicides se poursuivent en Israël.

9 avril 2002
Une incursion de l’infanterie et des blindés israéliens dans le camp de réfugiés de Jenine provoque la mort de 53 Palestiniens et 15 soldats israéliens.

14 avril 2002
Le gouvernement d’Ariel Sharon décide de confier au ministère de la Défense la construction d’une barrière de séparation officiellement destinée à protéger Israël des terroristes palestiniens. Une administration de la "zone de séparation", sous l’autorité du directeur général du ministère de la Défense est créée. L’armée commence à réquisitionner des terres pour construire la barrière.

6 juin 2002
Au lendemain d’un attentat suicide qui a tué 17 Israéliens en Galilée, des hélicoptères d’assaut israéliens détruisent plusieurs cibles palestiniennes. A Ramallah, les chars et les bulldozers israéliens détruisent une partie de la Mouqata.

14 juin 2002
Le ministre de la Défense, Benyamin Ben Eliezer assiste, près du kibboutz Givat Oz, au nord de Jenine, au lancement des travaux de la première tranche de la barrière, qui devrait mesurer environ 350 km.

23 juin 2002

Par la décision 2077, le gouvernement approuve formellement le tracé de la première phase de la barrière, entre Salem et Elkana dans le nord de la Cisjordanie. Ce tronçon doit mesurer entre 123 et 140 km. Par le même texte, le gouvernement décide aussi la construction de près de 20 km de barrière ou de mur, dans la région de Jérusalem. "L’unique but de la Barrière de sécurité, indique la décision gouvernementale, est la sécurité. Elle constitue la réponse d’Israël aux terroristes suicidaires qui entrent en Israël".

25 juin 2002
Dans un discours, le président américain George Bush accepte la perspective d’une solution reposant sur l’existence de deux États et demande le départ de Yasser Arafat.

30 septembre 2002
Deux ans après le déclenchement de la "deuxième intifada" 1599 Palestiniens et 577 Israéliens ont été tués.

28 janvier 2003
Élections législatives en Israël. Le Likoud d’Ariel Sharon et l’extrême droite obtiennent la majorité absolue.

19 mars 2003
Yasser Arafat nomme Mahmoud Abbas premier ministre de l’Autorité palestinienne. Il succède à Ahmed Qorei.

30 avril 2003

Publication de la Feuille de route élaborée par le "quartet" (Etats-Unis, Union européenne, Nations Unies, Russie). Elle prévoit que les Palestiniens renoncent aux attentats contre Israël et qu’Israël reconnaisse la Palestine comme un État autonome.
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:53

4 juin 2003
Sommet Bush, Sharon et Abbas à Aqaba en Jordanie.

31 juillet 2003
Les travaux du premier tronçon de la barrière (Elkana-Salem) sont achevés ainsi que les 17,8 km construits aux environs de Jérusalem.

Août 2003
Le gouvernement israélien donne son feu vert à la construction de 68 km de barrière ou de mur, autour de Jérusalem.

1er octobre 2003
Le gouvernement israélien publie, pour la première fois, une carte montrant le trajet de l’ensemble de la barrière/mur.

7 octobre 2003
Le général Ilan Paz, commandant l’Administration civile en Cisjordanie rend publique des directives qui font obligation aux quelques 5.000 Palestiniens résidant dans les "zones militaires fermées" des régions de Jénine, Tulkarem et Qalqilya, de demander à l’armée des "permis verts" pour continuer à y vivre. Les permis sont valables un an.

1er décembre 2003
Présentation et signature à Genève d’une initiative de paix détaillée, préparée par des personnalités israéliennes et palestiniennes du camp de la paix.

8 décembre 2003
L’Assemblée générale des Nations Unies approuve l’appel à la Cour internationale de Justice de La Haye, pour statuer sur la légalité de la barrière.

22 mars 2004
Le fondateur du Hamas, cheikh Ahmed Yassine, est assassiné par l’armée israélienne.

30 juin 2004
Une nouvelle carte de la barrière est publiée par le gouvernement. Elle contient quelques changements par rapport à la première carte publiée en octobre 2003. Le même jour, la Cour suprême israélienne demande à l’armée de respecter, dans la construction de la barrière, un meilleur équilibre entre les exigences de sécurité et les préoccupations humanitaires. Elle rejette 30 km des 40 km de barrière dont le tracé lui a été soumis, après le dépôt de pétitions par des villageois palestiniens.

9 juillet 2004
La Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye rend un avis déclarant le mur illégal au regard du droit international et demandant à Israël son démantèlement.

20 juillet 2004
Par la résolution ES-10/15, l’Assemblée générale des Nations Unies demande à Israël de se plier à ses obligations légales telles qu’elles ont été définies par la CIJ.

11 novembre 2004
Mort de Yasser Arafat à Paris.

9 janvier 2005
Mahmoud Abbas, le candidat du Fatah est élu à la présidence de l'Autorité Palestinienne.

20 février 2005
Le gouvernement israélien publie un trajet corrigé de la barrière. Selon ce nouveau tracé, 10 000 Palestiniens (0,4% de la population) se retrouveront à l’ouest de la barrière lorsqu’elle sera achevée.

26-28 juillet 2005
Visite d’Ariel Sharon en France. Entretien avec Jacques Chirac le 27.

15-22 août 2005
Début de l’évacuation des colonies israéliennes de la bande de Gaza.

12 septembre 2005
Fin du retrait de l’armée israélienne de la bande de Gaza.

21 novembre 2005
Démission d’Ariel Sharon qui demande la dissolution de la Knesset à la suite de l’élection d’Amir Pèretz à la tête du parti travailliste.

24 novembre 2005

Création de Kadima par Ariel Sharon, nouveau parti centriste composé de modérés du Likoud et des travaillistes. Shimon Peres en sera le numéro deux.

4 janvier 2006
Accident cérébral d’Ariel Sharon. Ehoud Olmert devient premier ministre par intérim.
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
freitas
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 26029
Age : 54
Emploi/loisirs : De tout
Humeur : bonne !!
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   Jeu 28 Mai 2009 - 22:54

25 janvier 2006
Le Hamas remporte les élections législatives palestiniennes.

28 mars 2006
Le parti Kadima remporte les élections législatives. Ehoud Olmert, devient premier ministre le 4 mai.

7 avril 2006

Suspension des aides de l’Union européenne au gouvernement palestinien que préside Ismaïl Haniyeh, du Hamas.

25-27 juin 2006
Au cours d’une attaque dans le sud de la bande de Gaza, des combattants palestiniens capturent le soldat israélien Gilad Shalit déclenchant une offensive israélienne dans la bande de Gaza. Enlèvement le 27, d’un israélien en Cisjordanie. Israël lance l’opération terrestre "Pluie d’été" dans la bande de Gaza.

12 juillet 2006
Le Hezbollah enlève deux soldats israéliens à la frontière israélo-libanaise. Déclenchement de la guerre du Liban qui s’achèvera le 14 août, après la mort de 1300 libanais et 156 israéliens. Une grave crise politico-militaire éclate en Israël, sur la conduite de la guerre.

26 novembre 2006
Conclusion d’un cessez-le-feu entre Israël et les Palestiniens dans la bande de Gaza. Les affrontements armés se multiplient entre le Hamas et le Fatah.

13 juin 2007
Election du Président de la République. Shimon Pérès est élu.

15 juin 2007
Dans la bande de Gaza livrée au chaos, le Hamas s’empare du pouvoir. Mahmoud Abbas démet Ismaïl Haniyeh de ses fonctions et crée, à Ramallah, un gouvernement d’urgence. Nomination du nouveau Premier ministre, Salam Fayyad. Blocus israélien de la zone.

27 juin 2007
Nomination de Tony Blair, comme envoyé spécial du Quartet pour le Moyen-Orient.

15 juillet 2007
Investiture du président israélien Shimon Pérès.

4 septembre 2007
La Cour suprême ordonne au Ministère de la Défense de détruire et déplacer un tronçon de 1,7 km de la barrière, construit sur les terres du village palestinien de Bil’in, devenu au fil des mois l’un des lieux symboliques de la résistance des Palestiniens face à la barrière.

27 novembre 2007
Pourparlers israélo-palestiniens à Annapolis, aux Etats-Unis, sous l’égide du Quartet (ONU, USA, UE, Russie), afin de parvenir à la signature d’un accord de paix incluant la création d’un Etat palestinien d’ici fin 2008.

17 décembre 2007

Conférence internationale des donateurs consacrée aux territoires Palestiniens, à Paris.

9-11 janvier 2008

Visite de Georges W. Bush en Israël et dans les Territoires Palestiniens dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient.

14 mai 2008
60ème Anniversaire de l’Etat d’Israël.

19 juin 2008
Entrée en vigueur d'une trêve des violences Hamas/Israël, négociée par l'Egypte.

25 août 2008
Israël libère 198 prisonniers palestiniens.

5 novembre 2008
7 morts palestiniens dans une opération israélienne à Gaza, provoquant la reprise des tirs vers Israël qui renforce le blocus du territoire.

15 décembre 2008

Israël libère 227 prisonniers palestiniens.

25 décembre 2008

Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, demande à la population de Gaza d'obliger le Hamas à cesser les tirs sur Israël pour éviter une riposte.


Et bonne lecture à tous

Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronologie d'Israël de 1948 à 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie d'Israël de 1948 à 2009
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ford 1948 Par Christian Colson nouveauté Jabekke 2009
» Stargate Convention (Paris - 2009)
» Japan Expo 10 (2009)
» Courses motos à Spa - 8 août 2009
» Tarif poste belge valeur 01.01.2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE :: Histoire-
Sauter vers: